Infographie : 7 raisons de passer à la vidéo verticale !

Filmer à la verticale, c’est pour les amateurs, les procrastinateurs, c’est pas joli, gneugneugneu… 

stop à la vidéo horizontale

Oui, on est d’accord, le format horizontal c’est plus classe, c’est pas nous qui allons dire le contraire, jusqu’ici on a toujours filmé nos vidéos comme ça, CEPENDANT, il faut être un peu visionnaire, et se l’avouer : la vidéo verticale est LE format qui va dominer le monde (bientôt-déjà)… et on a au moins 7 raisons de le croire !

 

Raison n°1 : C’est juste logique 🚶

L’Homme qui se met débout, et qui est ainsi plus long que large, c’est un signe que l’être humain sort de l’animalité, il dépasse la condition animale par la verticalité (c’est de la métaphysique, askip).

Si on veut faire du discours de comptoir, on peut dire que le passage de l’horizontal à la verticale marque l’évolution. C’est bien ce qu’on disait : le vertical, c’est l’avenir.  

Maintenant, prenez votre pouce. Faites des moulinés avec, vous verrez que c’est quand même plus facile de le bouger de haut en bas, plutôt que de gauche à droite. De la tête aux pieds, en passant par les pouces, on est destiné à la verticalité.

Il suffit de voir la façon dont on se sert de nos smartphones, la plupart du temps, pour défiler dans l’Internet (sur Facebook, Twitter…) on scroll vers le bas, et assez peu sur les côtés. Qu’on brûle tous les livres. 

Alors vous me direz, oui mais l’Homme voit en 16/10ème blablabla, alors pourquoi ? Calmez-vous, il nous reste encore 6 raisons pour vous convaincre. 

 

Raison n°2 : C’est culturel 📽

C’est comme ça depuis toujours. L’Homme a une vision panoramique, et c’est pour ça que la télévision et le cinéma se sont mis d’accord pour produire et diffuser en 16/9ème, de façon à matcher avec la perception oculaire humaine. Mais il ne faut pas oublier qu’à la base de la base, avant ça, le format originel était le 4:3 jusque dans les années 50.

Il y a eu, entre le 4:3 et le 16:9 plusieurs formats d’image, déterminés par le format de pellicule, le type de projection, mais aussi le choix artistique. La preuve que les formats d’image ne sont jamais figés.

D’ailleurs, on a tendance à dire que la norme, c’est que le format portrait sert à capturer en image des personnes, et le format paysage, des paysages ou des scènes. C’est notamment le cas, historiquement, en peinture et en photographie. A l’ancienne quoi.

Il est fort marrant de souligner qu’il fut une époque, au tout début des ordinateurs et des jeux-vidéo, où les écrans étaient verticaux :

A l’époque, c’était tout à fait révolutionnaire ! Mais la bonne vieille téloche a aligné tout le monde sur la norme du paysage. Ce qu’on retient finalement, c’est que le format d’image s’adapte au device. 

 

Raison n°3 : Internet est mobile 📱

« 75% de l’usage de l’internet sera Mobile en 2017 ! » disait en 2016 l’agence Reuters. 

Avec 77% des 18-75 ans équipés d’un smartphone, autant vous dire que c’est l’accès préféré des Français au digital, et plus le temps passe, plus on tend à utiliser davantage son smartphone que son ordinateur pour regarder des vidéos.

(Sources : ici et )

 

Raison n°4 : C’est ergonomique 💡

Le téléphone mobile a connu bien des changements et des évolutions technologiques et ergonomiques : à l’origine, le téléphone mobile servait uniquement à téléphoner, il était logique que le clavier alphanumérique occupe la majorité de l’appareil. 

Avec l’arrivée du smartphone, de ses nombreuses fonctionnalités, le clavier a naturellement disparu au profit d’un écran tactile teeellement grand, qui permet notamment de n’utiliser qu’une seule main pour tout faire. 

Filmer à la verticale, c’est aussi l’assurance de ne pas avoir à changer son smartphone de sens à chaque utilisation, et du coup, de le faire tomber (oui oui on vous connaît).

C’est le sens naturel du smartphone, et également de la navigation sur Internet – même sur desktop – puisque la plupart du temps, on scroll de haut en bas pour se promener sur une page. 

T’as pas besoin de tourner ton écran si la vidéo est déjà à la verticale

Filmer à la verticale, c’est aussi s’assurer d’utiliser tout l’espace disponible de l’écran. Ca sert à quoi de faire un film hyper qualitatif, si c’est pour qu’il ne soit pas vu à la bonne taille ? D’une part, les bandes noires gâchent le paysage, mais en plus de ça, la plupart du temps sur les réseaux sociaux, pour voir la vidéo à sa taille normale, il faudra cliquer dessus et incliner l’écran, et on sait tous à quel point l’utilisateur est paresseux.  

 

Raison n°5 : C’est immersif 🏊

Vu le temps qu’on passe accrochés à nos smartphones, à voir la vie à travers eux (un peu trop souvent), quand on est à un concert, une expo, en soirée… On n’a donc pas trop de mal à imaginer que le format vertical est celui qui se rapproche le plus de nos habitudes et usages.

Le format vertical fustigé de toutes parts en 2012 représente en 2017 un vrai challenge créatif et s’il est réussi, c’est carton assuré, surtout sur les réseaux sociaux, puisqu’il s’intègre parfaitement à ces médias, comme on l’a vu sur Facebook avec la promotion du film d’horreur Rings

rings movie

Le Cercle Rings

Le format vertical, plus restreint au niveau du champ de vision, permet de s’affranchir des choses superflues et de se focaliser sur les éléments les plus importants (visages, expressions… ), les plus puissants…

 

Raison n°6 : C’est puissant 💥

Le format vertical, inesthétique ?

Allez dire ça au groupe de musique hip-hop coréen Epik High, dont la vidéo Born Hater est entièrement filmée à la verticale façon cabinet de toilette ou placard…

… ou encore le Vertical Film Festival qui récompense exclusivement les films qui sont tournés en format vertical, dont voici le trailer :

Dire que c’est pas propre et esthétique, ça serait de la mauvaise foi. Et c’est pour ça que les films verticaux ont droit à leurs propres projections avec le Vertical Cinema, dans des lieux insolites (églises, musées), s’élevant ainsi au rang d’art expérimental :

 

Raison n°7 : Because les réseaux sociaux ! 👍

Le format vertical, c’est le format qui monte, qui monte… 

Certes le smartphone a lancé naturellement la tendance, mais c’est Snapchat qui l’a imposé et l’a démocratisé le premier, avec des photos et des vidéos en pleine page. Et si vous remarquez bien, tout le monde s’est mis à copier Snapchat : Facebook et Instagram se sont mis au diapason en ne tronquant plus les vidéos verticales, et les médias traditionnels se mettent à créer du contenu exclusivement vertical pour les réseaux sociaux (le magazine allemand Bild, ou Business Insider… )

View post on imgur.com

 Il se chuchote que les utilisateurs passeraient plus de temps à regarder des vidéos verticales, plutôt que des vidéos horizontales,  et que c’est qu’une question de temps avant que Facebook décide de pousser cette nouvelle tendance dans le newsfeed des utilisateurs…  

Bref, la vidéo verticale, c’est une idée un peu folle depuis quelques années déjà, devenue une vraie tendance propulsée par la technologie et le digital.

Cliquez sur l’infographie complète pour la voir en grand (et en vertical bien sûr) !

7 raisons vidéo verticale

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Infographie : 7 raisons de passer à la vidéo verticale !

    Temps de lecture: 5 min
    0