Advisers : les bonnes pratiques pour capter les prescripteurs

Les advisers, ça vous parle ? Non ? Faut sortir un peu de chez vous. Les advisers, ou « conseillers », sont la nouvelle cible à la mode dont on parle ces temps-ci. Et à raison ! C’est une véritable cible marketing, qui peut être intéressante pour vous ! Qui sont-ils, d’où viennent-ils, quels sont leurs réseaux ? Grâce à l’étude de Kantar Media, on en sait plus. La réponse en infographie. 

 

Qui sont les advisers ?

50% des advisers ont moins de 35 ans : c’est une cible plutôt jeune, mais qui a un pouvoir d’achat grandissant. Ils sont dans une démarche à grande échelle, mais plutôt responsable et intelligente. Ces consommateurs savent acheter sur Internet, mais ils sont aussi adeptes de la recherche de produit sur internet et de l’achat en magasin, c’est ce qu’on appelle le ROPO (Research Online, Purchase Offline). Les advisers sont une cible urbaine, mobile, jeune. 

 

Pourquoi encourager l’advisement ?

  • Déjà, parce que 31% des Français laissent un commentaire ou une critique sur un produit, une marque, un média ou un contenu. Plus d’1,5 millions des consommateurs en France sont donc des prescripteurs. Ils peuvent donc influencer les décisions d’achats des autres consommateurs potentiels, puisque 20 millions de Français (38%) consultent des avis sur internet avant d’acheter. L’idée, c’est donc de les inciter et de les encourager à laisser des commentaires, des avis et des critiques sur les produits et la marque avec des boutons call-to-action par exemple, de leur faciliter cette tâche, et de les rétribuer grâce à des cadeaux, des mise en valeur, des remerciements… Ca permet d’affirmer les qualités de la marque, d’améliorer son image, de permettre à des prospects hésitants de passer à l’acte d’achat plus facilement et de gagner en visibilité.

 

  • Ensuite, parce que les advisers aiment la publicité et pensent qu’elle les aide à faire le meilleur achat possible :  3 avis sur 4 sont positifs ! Ils sont aussi plus enclin à s’abonner aux pages de marque sur les réseaux sociaux (50% des advisers). Ils sont des ambassadeurs de la marque ! Ils se fidélisent plus rapidement et n’ont pas de défiance envers la publicité. 
    Grâce à eux, la marque peut améliorer la positivité de son image sur les réseaux sociaux, les forums, grâce aux avis positifs laissés.  

 

  • Puis, parlons un peu SEO : les avis et commentaires des advisers sont le 1er lien naturel dans Google. Il faut ainsi créer des espaces comme des forums, pour que la communauté puisse s’y retrouver, échanger et donner son avis sur les produits, sur la marque. Ca permet d’améliorer son référencement naturel à moindre coût, mais aussi d’avoir de précieux retours-clients. Et avec un peu de chance, les échanges de conseils sur les produits permettront aussi d’alléger le boulot de votre SAV ! 

 

  • Et enfin, les advisers permettent l’amplification du message de la marque : ils sont très actifs sur le digital et ont souvent des réseaux développés : 30% des advisers ont plus de 100 followers, 6% en ont plus de 400. Ils prennent leur rôle d’ambassadeur à coeur et prêche une parole d’évangile auprès de leurs réseaux. Encourager les advisers en tant que porte-paroles amplifie la portée des messages de marque. Il faut bien sûr penser à récompenser les ambassadeurs les plus actifs pour acquérir de nouveaux ambassadeurs et donner envie à la communauté de suivre le mouvement. 

 

Que partagent les advisers ? 

37% des advisers partagent du contenu de marque, ils likent, commentent, partagent 2x plus que autres consommateurs. Quant à la culture, 72% des advisers likent, commentent et partagent du contenu culturel ou ludique : infos, actus, musique, vidéos… 

 

Comment capter les advisers ? 

  • Etre présent sur le digital, en particulier les réseaux sociaux : ils font partie de l’ADN des advisers qui utilisent énormément le web. 
  • Avoir une communication et des messages efficaces pour capter et retenir leur attention, de toute évidence.
  • Créer des contenus qui leur sont (presque) entièrement destinés (on pourra même les identifier comme tels) : ils sont très importants pour votre marque et il faut les choyer !
  • Multiplier les points de contacts sur le web, avec évidemment des messages adaptés à chaque plateforme, pour prolonger le contact et l’expérience.
  • Ne pas oublier la présence offline : elle doit être cohérente avec la présence online pour les convertir à l’achat, et donc à la prescription : 65% des advisers sont adeptes du ROPO.

 

Les advisers vont donner à la marque une image de transparence, d’altruisme. Mettre à disposition les espaces d’échanges nécessaires permet de renforcer ces valeurs et donne à la marque une image plus humaniste, plus proche des intérêts de ses clients. En effet, 72% des advisers voient en Internet une façon d’échanger, de s’entraider, de trouver des réponses grâce aux autres internautes. 30% des advisers prétendent donner plus de crédit à une marque qui donne la parole à ses clients. 

 

L’infographie complète

infographie advisers etude kantar media

Retrouvez l’étude de Kantar Media ici !

 

 

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Advisers : les bonnes pratiques pour capter les prescripteurs

    Temps de lecture: 3 min
    0