Pagès Cinema Club : la sélection "horreur"

Hey, mais dites donc, c’est bientôt Halloween ! Pour certains, c’est l’occasion de se déguiser avec plus ou moins bon goût… 

horreur-meme-slut

… pour d’autres, c’est l’occasion rêvée de se faire une soirée films d’horreur ! On vous a concocté une sélection de films à mater dans le noir le plus complet, dans une cabane abandonnée au fond des bois, seul (ou peut-être pas si seul…)

LA SELECTION « HORREUR » DE LA PAGES TEAM

 

Paul-Alain, boss : TRICK ‘R TREAT – Michael Dougherty (2007)

halloween-horreur

« En gros, l’histoire de base, c’est que ceux qui ne respectent pas les traditions d’Halloween ont de gros gros problèmes. Il y a 4 histoires différentes, les ponts entre les histoires sont très bien faits, la réalisation est parfaite. On retrouve à la fois l’esprit Chair de Poule et celui des Goonies avec le stéréotype des enfants. Ca reprend bien les codes de l’horreur et du fantastique, pour moi c’est le meilleur film à regarder à Halloween ! »

Pour note, il s’agit du même réalisateur que le film Krampus, l’anti-Père Noël flippant, qui sort à la fin de cette année. 

Par ici la bande-annonce !

 

Louis, responsable post-production : JASON X – James Isaac (2001)

jason-voorhees-horreur

« Jason X, c’est le dixième opus de la saga Vendredi 13. En gros, c’est Jason, il a été congelé, il est dans l’espace, et il revient pour buter tout le monde, car c’est bien connu, « dans l’espace, personne ne vous entend crier ».

C’est avant tout un film d’horreur gore et fun, ça se prend pas au sérieux, et c’est ça qui est génial ! D’ailleurs David Cronenberg himself fait un caméo dans le film.

Sinon, si les nanards assumés, c’est pas votre truc, je vous suggère un classique du genre, Freddy – Les Griffes de la Nuit, dédicace à Wes Craven qui nous a quittés cette année. »

wes-craven-nightmares-horreur

Par ici la bande-annonce !

 

Alban, chef operateur : LES DENTS DE LA MER – Steven Spielberg (1975)

spielberg-horreur

« Je l’ai vu quand j’étais très jeune, et ce film d’horreur, qui est un classique du genre, m’a littéralement traumatisé. C’est bien simple, encore à ce jour, si je ne vois pas le fond de l’eau, je ne me sens pas de plonger. »

Par ici la bande-annonce !

 

Thomas, stagiaire post-production : THE DEVIL’S REJECTS – Rob Zombie (2005)

rob-zombie-horreur

« Tout simplement parce que Rob Zombie est un maître incontesté de l’horreur ! C’est la suite de la Maison des 1000 Morts, c’est affaire de cavale cette fois-ci, et on retrouve cette ambiance glauque, malsaine, sans pour autant que ce soit gore et trash (ça l’est, mais pas à l’excès !). Et puis j’aime bien cet environnement, l’Amérique sudiste, brute, avec ses vieux beaufs texans dégénérés et consanguins, comme dans La Colline a des Yeux. »

Par ici la bande-annonce

 

Pierre, responsable web : V/H/S – plein de gens (2012)

v/H/s-horreur

« Tu l’as pas vu ? Non ? Bah faut l’voir. (il va nous faire la blague à chaque article)

Plus sérieusement, c’est trop bien ! C’est tourné en found footage – c’est-à-dire que la caméra est subjective, à la façon de Projet Blair Witch, Cannibal Holocaust, ou Paranormal Activity, pour ne citer que ceux-là – dans lequel des cambrioleurs tombent sur des cassettes VHS. Chaque cassette visionnée correspond à une histoire, il y a 6 réalisateurs différents sur le coup. C’est une sorte de mise en abîme, et évidemment, ça finit mal pour les cambrioleurs ! 

south-park-horreur

Ce qui est intéressant avec V/H/S, c’est qu’on trouve tout plein de de bonnes idées, jamais exploitées ailleurs, en terme de found footage. Comme le format de chaque histoire est court, ça t’emporte direct. Clairement, c’est LE bon film d’horreur à regarder pour Halloween. »

Par ici la bande-annonce !

 

Olivia, community manager : RING – Hideo Nakata (1997)

ringu-hideo-nakata-horreur

« Vous connaissez très probablement le film The Ring, cette histoire de cassette vidéo qui tombe entre les mains d’adolescents innocents qui meurent sept jours après l’avoir visionnée et après avoir reçu un coup de fil mystérieux.

Eh bien, la version originale est bien pire que le remake américain.

Tous les ingrédients sont réunis pour notre plus grand frisson : le folkore japonais (d’aucuns seront d’accord pour dire que les japonais sont vraiment étranges, si vous ne me croyez pas, regardez la première vidéo de notre dernière sélection pub), la puissance de la suggestion (par antinomie avec le genre américain, où tout est montré), la montée en puissance de la musique : on s’attend à voir quelque chose, et en fait que dalle. Ca entretient cette ambiance lourde et macabre.

Ring, c’est exotique, subtil, et carrément flippant. Dans le même genre, je conseille également vivement le réalisateur Takashi Miike, dont le très glauque Audition, ou 3 Extrêmes. »

Par ici la bande-annonce !

Si vous avez les chocottes, vous pouvez quand même checker notre sélection de teen movies, mais attention, y’a un film d’horreur qui s’est glissé dedans ! Mais avec des ados, ça passe. 

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Pagès Cinema Club : la sélection "horreur"

    Temps de lecture: 3 min
    0